Sites à voir

Précédent Suivant
  • Limeuil

    Village médiéval à la confluence de la Dordogne et de la Vézère, l'ancien port de gabariers a connu les soubresauts de l'Histoire et diverses invasions tout en conservant de superbes vestiges.
    Découvrir Limeuil
  • Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil

    Capitale mondiale de la préhistoire et berceau du tourisme en Périgord depuis les grandes découvertes archéologiques du XIXe siècle, la cité de Cro-Magnon raconte 400 000 ans d'histoire. Voyage dans le temps.
    Découvrir Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil
  • Villefranche-du-Périgord

    «Ville neuve » depuis le XIIIe siècle, cette pimpante bastide a conservé intact son charme médiéval. Labellisée Site remarquable du goût en 2015 pour sa châtaigne, elle ravit également les épicuriens.
    Découvrir Villefranche-du-Périgord
    2
    Produits
    1
    Producteur

Les dernières actualités

  • Poulet de race Barbezieux

    Malgré une production de niche de 14 000 volailles à l’année avec un pic en décembre pour les chapons, les cinq éleveurs du Sud Charente ont l’exigence de peaufiner une volaille d’excellence, issue d’une race ancienne. L’imposante poule de Barbezieux, au plumage entièrement noir avec des reflets verts, arbore une crête rouge et des oreillons blancs. Déjà au XIXe siècle, le chapon avait retenu l’attention du célèbre gastronome Brillat Savarin dans son livre Physiologie du...
    Découvrir cette actualité
  • Huile de noix du Périgord

    À l’image de l’AOP Noix du Périgord, l’huile de noix est en quête d’une labellisation. Ses origines dans la région remontent au Moyen Âge, où elle servait de monnaie d’échange, de combustible pour les lampes à huile et de liant pour les peintures. Elle entrait même dans la composition des savons mous. On l’utilise depuis longtemps pour broyer les couleurs claires  en  peinture,  car  elle  donne  un  film  d’une  grande  qualité.  En  1730,  les ...
    Découvrir cette actualité
  • Aurochs de Heck

    Avec ses grandes cornes et sa robe noire et fauve, l’aurochs est un bovidé majestueux et impressionnant. Dans la profondeur de ses yeux sombres, on imagine l’animal bravant des milliers d’années pour arriver jusqu’à nous. Sa migration du Moyen-Orient vers l’Europe daterait du Pléistocène moyen (entre 250 000 à 780 000 ans). Des scènes rupestres le montrent sur les murs de la grotte de Lascaux, c’est dire l’empreinte génétique que cet ancêtre de toutes les races bovines a...
    Découvrir cette actualité