Un film pour rendre hommage aux hommes et aux femmes de la filière

Le cognac, c'est une filière qui pèse près de 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, c'est 350 000 touristes par an en Charente, c'est un poids économique du tourisme sur le territoire cognaçais qui s'élève à 47 millions d'euros. 

La filière cognac, ce sont aussi plus de 17 000 emplois directs et 60 000 emplois indirects avec de nombreuses entreprises qui travaillent pour la filière : viticulture et vinification, transformation et stockage, conditionnement et emballage, commerce et distribution.

A travers la réalisation de ce film, le Crédit Agricole Charente-Périgord met à l'honneur les hommes et les femmes qui travaillent quotidiennement pour cette filière d'excellence.

 

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

LA FRANCE À L’INITIATIVE DE L’AOC

Les dernières actualités

  • Cognac, terre d'hommes et de passion

    Le cognac, c'est une filière qui pèse près de 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, c'est 350 000 touristes par an en Charente, c'est un poids économique du tourisme sur le territoire cognaçais qui s'élève à 47 millions d'euros. La filière cognac, ce sont aussi plus de 17 000 emplois directs et 60 000 emplois indirects avec de nombreuses entreprises qui travaillent pour la filière : viticulture et vinification, transformation et stockage, conditionnement et emballage,...
    Découvrir cette actualité
  • Poulet de race Barbezieux

    Malgré une production de niche de 14 000 volailles à l’année avec un pic en décembre pour les chapons, les cinq éleveurs du Sud Charente ont l’exigence de peaufiner une volaille d’excellence, issue d’une race ancienne. L’imposante poule de Barbezieux, au plumage entièrement noir avec des reflets verts, arbore une crête rouge et des oreillons blancs. Déjà au XIXe siècle, le chapon avait retenu l’attention du célèbre gastronome Brillat Savarin dans son livre Physiologie du...
    Découvrir cette actualité
  • Huile de noix du Périgord

    À l’image de l’AOP Noix du Périgord, l’huile de noix est en quête d’une labellisation. Ses origines dans la région remontent au Moyen Âge, où elle servait de monnaie d’échange, de combustible pour les lampes à huile et de liant pour les peintures. Elle entrait même dans la composition des savons mous. On l’utilise depuis longtemps pour broyer les couleurs claires  en  peinture,  car  elle  donne  un  film  d’une  grande  qualité.  En  1730,  les ...
    Découvrir cette actualité