Description

Comme toutes les volailles de la ferme, les canettes sont élevées en plein air sur des espaces herbagés et sont nourries avec les céréales de l'exploitation. C'est une volaille prévue pour 4 personnes que l'on peut cuisiner dans une cocotte en fonte et au four pour changer du traditionnel poulet. La ferme Normandin propose également des morceaux de canard que l'on peut sauter ou cuire à la plancha avec des fruits ou des légumes d'été.

Les autres produits de ce producteur

Découvrir ce producteur

Ferme Normandin

Ferme Normandin

Le savoir faire dans la famille Normandin a commencé avec le grand-père qui gavait ses canards pour lui et quelques autres personnes. Puis Christian, le père, fort de cette expérience a continué et proposé ses canards sur les marchés au gras et s’est très vite rendu compte qu’il pouvait élever d’autres volailles. Il a agrandi la ferme et produit ses propres céréales.
Cette production occupe aujourd’hui 100 ha dont la majeure partie est consacrée à la nourriture des poules, poulets, coqs, pintades, canards demi-sauvages, canards et canettes de Barbarie, canards Mulard pour le gavage, et pour les fêtes, des chapons, poulardes et oies blanches. Les 18 000 volailles élevées par an, sont ainsi exclusivement nourries avec les céréales de l’exploitation, blé, triticale, orge d’hiver, maïs. Elles sont certifiées sans OGM car semées, cultivées de manière très raisonnée, puis séchées et stockées à la ferme. Frédéric et William attachent beaucoup d’importance à la qualité de la viande de leurs volailles élevées en liberté sur la ferme.
L’exploitation située dans le sud-ouest de la Charente produit également du Pineau des Charentes, du Cognac et du vin de table bien que 96% des 33 ha de vigne, soient essentiellement destinés à la production d’eau de vie et commercialisés auprès des grandes Maisons de Cognac.
Pour découvrir cette exploitation viticole et d’élevages, labellisée Bienvenue à la ferme, il suffit de réserver par téléphone, une visite que Frédéric ou William Normandin sont toujours heureux de commenter.