Belvès
Fièrement dressée vers le ciel du Périgord noir, la cité médiévale a lié son histoire à celle du Périgord et de l'Aquitaine. Classé parmi Les Plus Beaux Villages de France, Belvès charme les passionnés de patrimoine.

L'histoire du lieu

Copyright : Philippe Roy
Copyright : Jean-Marc Barrère
Au 10, de la rue Rubigat, cette maison néogothique D a été construite en 1882. Pour rendre hommage au pape Clément V, le propriétaire avait fait sculpter les armoiries ainsi que les emblèmes pontificaux. - Copyright : Jean-Marc Barrère
Copyright : Le Relais du Périgord Noir
Copyright : Titia Carrizey-Jasick
Copyright : Jean-Marc Barrère
Georges Rebière, créateur du musée Organistrum et vielles à roue du Périgord noir - Copyright : Titia Carrizey-Jasick
Copyright : Titia Carrizey-Jasick

La cité aux sept clochers

Bâti sur un éperon rocheux qui domine la vallée de la Nauze, Belvès a suscité maintes convoitises. Malgré les invasions et les épisodes violents, le village a conservé de très belles architectures. Eglises et beffrois se multiplient au fil des siècles, s'organisant autour de la halle centrale A (ci-dessous), dont la construction date des XVe et XVIe siècles. Après la tour de l'Archevêque où a habité Bertrand de Got, sacré pape Clément V en 1305, pointe la tour de l'Auditeur et son ancien donjon. Au pied de la tour du Guet B, reposait le menhir de Peyrelevade, qui servit d'abord pour le culte païen, avant d'être christianisé. Il couvre aujourd'hui la fontaine de Landrou. Pour finir, imaginez que dans la maison des Consuls C, l'étage était dédié à l'administration de la ville, tandis qu'au rez-de-chaussée, le sergent de ville -policier de l'époque -disposait d'un cachot.

A l'heure de la pause

En se rapprochant de la vallée de la Dor-dogne, à Siorac, deux adresses méritent une halte pour se régaler ou passer une nuit confortable. Le Relais du Périgord noir Q à Siorac (ci-contre) allie décoration contemporaine et bâtisse ancienne. Pour sa part, l'Auberge de la Petite Reine offre une carte gastronomique ou une formule brasserie, dans une ambiance idéale pour un moment en famille.

Des trésors au coeur de la cité

Des grottes souterraines en plein village ? Le cas est unique en Périgord. La découverte guidée des habitations troglodytiques de Belvès F invite à comprendre le quotidien des manants qui occupèrent ces abris du XIIIe au XVIIIe siècles. La visite des huit salles dure 45 minutes. À visiter également, l'Hôtel de Commarque G. Dans ce château du XVIe siècle, les propriétaires ont récemment mis au jour puis restauré d'importants cycles de peintures murales, dont une scène de l'histoire de Belvès en 1470 et les Neuf Preux dans le grenier.

« Ma mère tenait la bijouterie du village »

« Je suis né ici même en 1922, dans cette rue qui a porté bien des noms pour finalement s'appeler rue Jacques-Manchotte. C'était un ami d'enfance qui, devenu résistant, a été tué en 1944. Ma mère tenait la bijouterie du village et même si ma carrière m'a conduit vers Bordeaux et Bergerac, j'étais très régulièrement à Belvès. J'y suis revenu à plein temps dès la retraite pour créer ce petit musée El consacré aux reconstitutions de vielles que je réalise. J'ai fabriqué la plus ancienne à partir de gravures du Moyen Âge. Dans les années 80, les touristes me racontaient qu'ils avaient découvert la cité " par hasard "... Alors j'ai écrit en 1990 l'histoire de Belvès sous la forme d'un guide appelé La Ville du Pape. Nous en sommes à la 3e réédition. »

 

 

Le mystère de la statue

Un berger cherchant sa vache découvrit dans les broussailles une statue en pierre de la Vierge. Le clergé belvésois ramena la statue en procession jusqu'à l'église Notre-Dame-du-Prieuré. Le lendemain, elle avait disparu de l'autel... On la retrouva dans le buisson, près de la source, là même où elle avait été découverte. On construisit alors une chapelle, qui donna en occitan son nom au site : Capelou. Chaque année depuis maintenant plus de 800 ans, un grand pèlerinage conduit plusieurs milliers de personnes début septembre vers Notre-Dame-de-Capelou H +

Situation géographique

Adresses utiles

Les 100 km du Périgord noir

En avril, course internationale d'ultra-fond dans la vallée de la Dordogne.
Départ et arrivée dans Belvès.

Fête médiévale

Avec des habitants costumés et des animations, la cité redevient la ville du pape Clément V.

Meeting aérien

Le 15 août depuis 1913 à l'aérodrome du Camp de César.

Habitations troglodytiques

Place d'Armes
Tél. : 05 53 29 10 20
Sitewww.perigordnoir-valleedordogne.com
Ouverture : De janvier à septembre.
Tarif
Visites bilingues disponibles : 5,50 € et 2,50 € (6-13 ans).

Château de Belvès

43-45, rue Jacques-Manchotte
Tél. : 06 89 99 08 77
Ouverture : Peintures visibles de mi-août à fin septembre, sur rendez-vous uniquement.

Musée de l'Organistrum et de la Vielle

14, rue Jacques-Manchotte
Tél. : 05 53 29 10 93
Tarif : Entrée gratuite.