Bourg-Charente
Entre Jarnac et Cognac, Bourg-Charente, commune composée de plusieurs lieux-dits, est à cheval sur la rivière Charente. Son patrimoine architectural égrène de multiples trésors : une église classée, des châteaux, des fontaines, des fours à pain…

L'histoire du lieu

ENTRE DEUX RIVES DE LA CHARENTE

Tilloux, Margonnet, Chez le Tard, Chez Roland, Veillard, Le logis… Dans chacun de ses « villages », Bourg-Charente doit beaucoup de son charme à son très riche patrimoine. Près de 50 éléments sont notés et protégés dans le Plan local d’urbanisme (PLU) : fours à pain, puits publics, fontaines, porches et maisons de maîtres. Dans le bourg lui-même se dresse une jolie église romane de style saintongeais. Entre autres curiosités, elle dévoile à gauche de la nef une fresque du XIIIe siècle qui représente l’Adoration des Mages

UNE CHÂTELLENIE TRÈS ANCIENNE

Les vestiges d’un ancien château fort donnent à la châtellenie de Bourg-Charente une importance particulière dans la région. Elle remonte au Xe siècle : elle comprenait alors, en plus de la paroisse de Bourg-Charente, plusieurs villages de la paroisse de Gensac, ainsi que la paroisse entière de Chassors. Au Moyen-Âge, elle possédait aussi un château qu’on qualifiait de forteresse. L’actuel château de Bourg a été construit à partir de 1607 sur le promontoire rocheux qui domine la rivière. En 1921, il est racheté par la famille Marnier-Lapostolle qui y installe ses chais de Cognac pour l'élaboration du Grand Marnier.

PAYS DE COGNAC, PINEAU ET GRAND MARNIER

En raison de sa géologie, Bourg-Charente a la particularité d’avoir trois crus sur son territoire. La moitié sud à partir du fleuve est en Grande Champagne, la moitié nord en Petite Champagne et une parcelle, aujourd’hui non cultivée, en Fins Bois. Sur les bords de Charente, on remarque encore la présence de chais permettant autrefois le transport des fûts par les gabares.

UNE PLONGÉE DANS L'UNIVERS DU JOUET

Lucette Bocquier a depuis toujours la passion des poupées. Au musée de la Pouponnière, situé rue du port, on découvre sa collection personnelle débutée en 1988, qu’elle a enrichie depuis en écumant les brocantes, mais aussi par le biais de dons. De Pimprenelle et Nicolas à Barbie, c’est une véritable caverne d’Ali Baba : au total près de 3 000 poupées de toutes les matières (porcelaine, celluloïd, bakélite, terre) dont certaines datent du début du XXe siècle.

La Ribaudière, étape étoilée !

Place du port, le restaurant la Ribaudière porte haut les couleurs de la gastronomie charentaise. Depuis plus de 20 ans, les produits et recettes du terroir y sont revisités avec passion par le chef Thierry Verrat. Son impressionnante carte des vins mais aussi de spiritueux vient se marier avec délicatesse à sa cuisine inventive, à l’image du Menus Saveurs servi autour de cinq cognacs différents. Entre autres spécialités à découvrir : carpaccio de lotte fumée chantilly wasabi, coques, poutargue et caviar de Gensac et sole de la Cotinière en croûte de truffe noire de Jarnac.

Situation géographique

Adresses utiles

Musée de la Pouponnière

9, rue du Port
16200 Bourg-Charente
Tél. : 05 45 81 20 46

Eglise Saint Jean-Baptiste

2, rue de l'Eglise
16200 Bourg-Charente