Montignac
Porte d'entrée de la Vallée de l'Homme qui abrite les grottes de Lascaux, Montignac affiche plus de 70 000 ans d'occupation humaine. Découvrir les strates du passé qui s'y superposent est passionnant.

L'histoire du lieu

Copyright : Philippe Roy
Copyright : Philippe Roy
Importante forteresse à l'époque médiévale, le château de Montignac C fut détruit en grande partie en 1825. La tour fortifiée, l'un des rares vestiges de cet édifice, vous transportera au temps la guerre de Cent Ans, quand la cité - place forte des comtes du Périgord - était une enclave française au sein des fiefs anglais. - Copyright : Philippe Roy
À côté de l'église actuelle G, remarquez le portail gothique de l'ancienne église médiévale du Plô. C'est l'unique vestige de cet édifice construit au XIIIe siècle. - Copyright : Philippe Roy
Copyright : Bertrand Riege
Copyright : Philippe Roy
Thierry Felix, préhistorien - Copyright : Titia Carrizey-Jasick
Copyright : Titia Carrizey-Jasick
Copyright : Philippe Roy
Copyright : Bertrand Riege
Né de la rencontre, en 1983, de quelques amateurs de musique, le festival du Périgord noir est devenu l'un des plus grands rendez-vous de musique classique de la région. Il investit chaque année au mois d'août différents lieux d'exception au coeur de la vallée de la Vézère, et présentera en 2016, sa 34e édition. - Copyright : Frédéric Thierry
Copyright : DR

Au carrefour des siècles

Bien avant la découverte des grottes de Lascaux, Montignac jouait déjà un rôle majeur dans l'histoire du Périgord. De chaque côté de la Vézère, la richesse de son patrimoine architectural en atteste. La rue médiévale de la Pegerie, avec ses maisons à colombages du XIIIe siècle A, est un incontournable. Sur l'autre rive, les demeures à terrasses sur pilotis B sont classées Monuments historiques. Découvrez aussi l'hôpital Saint-Jean D avec ses arcades et sa chapelle (XIVe), le couvent des Clarisses E, les hôtels particuliers du XVIIe F. Ensuite, direction l'église du XVe pour admirer son clocher G, puis la maison Duchêne H, réalisation néoclassique du XXe. Sans compter une flânerie sur les quais pour écouter la mémoire de la rivière.

Lascaux l, II, III ou IV ?

Lascaux I, la grotte originelle découverte en 1940 et surnommée « la Chapelle Sixtine de la préhistoire », aves ses peintures datant de 17 000 ans avant notre ère, a été fermée au public en 1963. Il s'agissait d'enrayer les biodégradations liées à sa surfréquentation. Le fac-similé, copie conforme des salles peintes, baptisé Lascaux II a ouvert en 1983. Sa réplique, réalisée sous forme de panneaux démontables, voyage avec succès dans le monde entier depuis 2012 sous le nom de Lascaux III. Enfin, le Centre international d'art pariétal qui ouvrira au public fin 2016 a pris l'appellation Lascaux IV.

« L'émotion est toujours palpable »

« Si tu veux parler de l'universel, alors parle-moi d'abord de ton village ! Enlacée de collines, Montignac reflète ses façades dans la Vézère tout en archivant secrètement, dans son sol, les trésors du passé. C'est une bourgade pleine de vie. Chaque ruelle permet de gagner les collines alentour, parcourues par les hommes depuis la nuit des temps. L'une d'elles a livré la plus ancienne sépulture connue, celle du Néandertalien du Regourdou, tout en conservant le joyau mondial de l'art des cavernes, la mythique Lascaux ! Sacrée colline... Et l'émotion y est toujours palpable comme vous le constaterez si vous empruntez le Sentier de la découverte, itinéraire emblématique qui réunit désormais la colline de Lascaux et le village. »

Le culte de l'ours au Regourdou

is au jour en 1957 tout près de la grotte de Lascaux par Roger Constant, l'un des derniers « paysans préhistoriens », l'Homme du Regourdou est probablement le plus vieil habitant de Montignac. Les scientifiques, qui poursuivent les recherches in situ durant l'été devant les visiteurs, donnent à ce Néandertal un âge minimum de 70 000 ans. La présence d'ours sur le gisement laisse encore planer bien des mystères. De nos jours, on peut visiter les lieux des fouilles, le musée <ITAL>(ci-dessus)</ITAL> et le parc des ours vivants qui perpétuent le mythe du culte que les Néandertaliens auraient pu entretenir.

La cité des festivals

De fin juillet à début août, la ville vit sous d'autres latitudes avec Cultures aux coeurs, un festival de danse et de musique du monde qui chaque année, depuis 35 ans, reçoit plusieurs pays. Vous devrez revenir à Montignac les derniers jours de novembre pour assister aux projections et débats de Documen'Terre, festival du film documentaire lié aux enjeux de notre planète.

Les traditions passent à table

Magrets de canard, pommes de terre à la sarladaise, salades de gésiers... Ça fleure bon le terroir dans les restaurants de la cité. Assiettes généreuses Chez Fanny, service en terrasse aux Berges de la Vézère et aux Pilotis. En s'écartant du centre-ville, Le Montignac annonce des produits 100 % locaux tandis que Le 4 a remplacé Lou Cantou avec l'arrivée du chef réputé Jean-Bernard Lavaud.

 

Les 4 inventeurs

Été 1940. Marcel Ravidat part à la recherche du légendaire souterrain qui conduirait au château de Montignac. Le chien Robot s'engouffre dans un trou de renard, que le jeune homme revient explorer avec trois comparses : Jacques Marsal, Georges Agniel et Simon Coencas. À la lueur d'une lampe de fortune, ils aperçoivent les premières peintures... Leur découverte sera vite relayée par les préhistoriens, dont l'abbé Breuil.

Situation géographique

Adresses utiles

Grotte de Lascaux II

Sur la colline
Tél. : 05 53 51 95 03
Sitewww.les-grands-sites-duperigord.com
Ouverture :
Février - Mars : 10h - 12h30 / 14-17h
Avril - Mai et Septembre - Octobre  : 9h30 - 18h
Juin - Août : 9h - 19h10
Tarifs : 5 Euros et 6,50 Euros (5-12 ans).

Le Regourdou

Sur la colline de Lascaux
Tél. : 05 53 51 81 23
Sitewww.regourdou.fr
Ouverture
Février - Juin : 11h - 18h
Juillet - Août : 10h - 19h
Septembre - Octobre - Novembre : 11h - 18h 
Tarif : Le billet d'entrée comprend la visite guidée ainsi que l'accès au musée et au parc à ours : 6,20€, 3,50€ (6-12 ans)
Atelier pariétal : 3€ Buvette et snack sur place.